La rééducation chez les patients atteints de rétinite pigmentaire Docteur Christine Kestens, ophtalomologue, Cliniques Saint-Pierre, Ottignies
Médecin-Directeur du centre de réadaptation fonctionnelle pour déficients visuels du centre « Points de Vue »

L’objectif général des centres de rééducation est de permettre à toute personne atteinte d’une déficience visuelle de recouvrer un maximum d’indépendance et d’autonomie.

Le champ d’action de ces centres est donc vaste : il sous-entend les déplacements, les activités de la vie journalière, l’adaptation à la vision de près (lecture et écriture). Nous entraînons également nos patients à exploiter au mieux leur vision résiduelle. Les jeunes enfants sont pris en charge afin de leur assurer un développement psychomoteur optimal.

Les patients sont pris en charge par une équipe constituée de

  • Thérapeute de Basses – Visions
  • Instructeur en Orientation et Mobilité
  • AVjiste (ergothérapeute spécialisé)
  • Kiné- Psychomotricien
  • Psychologue
  • Assistant social
  • Orthoptiste
  • Ophtalmologue spécialisé en rééducation

La prise en charge des patients est toujours pluridisciplinaire.

Ces centres sont au nombre de 4 en Belgique francophone

  • « Horus » à Bruxelles
  • « La Lumière » à Liège
  • « Sevrin » à Ghlin
  • « Points de Vue » à Ottignie

La région flamande compte 4 centres.
Ces 8 centres bénéficient d’une convention avec les mutuelles.

La prise en charge dispensée aux personnes atteintes de rétinite pigmentaire permet aux patients de mieux compenser les difficultés en rapport avec leur maladie à savoir la photophobie et la perte de vision des contrastes, la cécité nocturne mais surtout le rétrécissement du champ visuel.

La première demande des patients est la prescription des verres minéraux phototropes (filtres médicaux). Le rôle de ces filtres est multiple :

  • Diminution de la sensibilité à l’éblouissement
  • Amélioration de la vision des contrastes
  • Protection contre les U.V.

Afin de mieux compenser les difficultés liées à la perte du champ visuel périphérique les stratégies visuelles et méthodes d’exploration du champ visuel sont entraînées tout au cours de la prise en charge.

Les objectifs spécifiques de la rééducation sont travaillés avec chacun des thérapeutes à savoir :

  • Les déplacements
    • Représentation mentale de l’espace et technique de découverte d’un lieu
    • Technique de protection, de guide et de canne
  • Les activités du quotidien
    • Adaptation de l’environnement
    • Utilisation des contrastes et utilisation d’un éclairage optimal
    • Organisation et respect de l’ordre par le patient et son entourage (toutes les choses doivent avoir et garder une place bien définie)
  • L’accès à l’information écrite
    • Techniques de compensation
  • Stratégies de balayage
  • Poursuite visuelle
    • Les systèmes optiques et non optique de grossissement ne sont que de peu d’utilité étant donné le rétrécissement du champ visuel. L’utilisation d’une TV loupe avec contraste inversé (et faible grossissement) peut être indiqué.
    • Utilisation de l’outil informatique
  • Retour vocal
  • Barrette Braille

La rééducation des patients atteints de rétinite pigmentaire doit donc pouvoir être adaptée suivant l’évolution de la maladie, prend du temps et est multidisciplinaire.

** Vous pouvez télécharger le diaporama de cette page en cliquant ici.

Informations supplémentaires